Log in

Des enfants reviennent d'une colonie de vacances sans leurs bagages...

Apres un excellent séjour en Tunisie avec 70 enfants du personnel d’une société de la place; le voyage du retour fut un vrai désastre. En effet, à l’Aller deux (2) groupes se sont constitués : le premier est parti le 1er Aout et le second groupe le 2 Aout 2018, cela s’est en gros bien passé malgré un léger retard du vol du 2 Aout. Le premier groupe de passagers qui est rentré le 15 Aout dernier a effectué un retour vraiment pénible.

Ainsi, nous avons subi un préjudice énorme de la part de la compagnie aérienne chargée de convoyer les « colons ». Les enfants heureux d’effectuer un beau séjour à Tunis, sont très pressés de rentrer au pays. Ces « bouts de bois de Dieu » ont acheté beaucoup cadeaux avec les économies faites sur leur agent de poche. Des cadeaux et des bagages personnels qu’ils ne verront pas à leur descente d’avion.

Comment cela s’est arrivé ? A l’aéroport Carthage de Tunis, l’enregistrement se fait difficilement avec un agent qui veut effectuer l’opération avec les passeports sans bagages. Les encadreurs disent niet en brandissant l’argument selon lequel chacun a droit à deux bagages de 23 kilos. Il répond qu’il n’ignore pas cette règle mais souligne qu’il y a beaucoup de bagages.     Finalement il enregistre les bagages après moult hésitations. Autre désagrément, le vol accuse un retard et arrive tard dans la nuit à l’aéroport Blaise Diagne de Diass après une escale à Bamako.

A notre arrivée à l’aéroport nous attendions nos bagages pendant prés de 3h de temps sans rien voir ; nous ne trouvons aucun interlocuteur pour nous donner des explications. Apres la réclamation au niveau des bureaux de Tunis air, les agents en faction nous promettent que les bagages arriveront le 16 Aout, c’est à dire le lendemain. Un bagagiste de l’aéroport nous fait savoir que ces bagages qui sont venus en même temps que nous dans l’avion sont ceux qui devraient arriver le 14 Aout et que ceux du 15 Aout arriveront le 16. Le lendemain soir, le responsable s’y rend et voit des milliers de valises mais pas une seule nous appartenant.

Pour le second groupe qui voyageait le 17 Aout, même scenario sauf pour eux l’enregistrement s’est bien passé. Des responsables du groupe sont allés rencontrés le chef d’escale de Tunis air à l’aéroport de Tunis qui leur confirme que les bagages du 15 Aout arriveront en même temps que ceux du vol du 17 Aout. Les encadreurs déjà rentrés avec le premier groupe se sont tous réunis à l’AIBD attendant les bagages, ils ont aussi rencontré le chef d’escale de Tunis air de l’aéroport du Sénégal qui confirme aussi qu’il a exigé que les bagages des enfants soient embarqués en priorité.       

Le deuxième groupe a décollé vers 21h après la pression d’un groupe de jeunes sur le personnel de l’aéroport de Tunis pour un départ prévu à 17h. Arrivé vers 1h15mn, nous nous précipitons vers le tapis bagages après les formalités de la police. Une quinzaine de bagages qui sont descendus, appartiennent aux clients transitaires.

Prés de 90 voyageurs d’un même groupe, occupant à chaque vol près de la majorité des passagers, aucun d’entre eux n’a reçu un seul bagage ; sans parler des autres passagers très remontés contre la compagnie de voyage. Selon un voyageur rencontré sur place, ce problème ne date pas aujourd’hui et que cela dure depuis des semaines. Il a reçu ses affaires le vendredi 17 Aout alors qu’il est venu au Sénégal depuis le vendredi 10 Aout. N’ayant pas d’interlocuteur(le chef d’escale de Tunis air à l’AIBD ne prend plus nos appels), on ne peut que dénoncer ces manquements de Tunis air. Nous avons beaucoup de sympathie pour ces enfants obnubilés par le devoir de dire merci à leurs parents pour cette découverte. Toutefois ils sont heureux d’avoir passé un bon séjour ; contents d’avoir acheté des cadeaux à leurs parents, amis et frères, rien que pour faire plaisir. Hélas !

Abdoulaye SECK

L’adjoint Pédagogique de la colonie

                                                                                                       

            

                          

Media

Last modified onlundi, 20 août 2018 08:24