Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Macron : L’Afrique ne souffre pas du Bas ventre

Par Assane Niang
Email : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Dès la proclamation des résultats de la présidentielle française, un tape à l’œil perçait l’imagination du monde politique, la jeunesse du président des anciens gaulois.

unnamedDevenu Président, le jeune affichant fièrement son amour pour les personnes âgées a néanmoins suscité beaucoup d’admiration et pourtant un problème de civilisation ne s’y est jamais posé.
J’évite d africaniser le débat. L’Afrique n’est pas un monde à part, Il y a en effet un nouveau souffle pour ce continent oh combien civilisé. L’Afrique a enfanté des fils de la dernière ère qui ont pris leur destin en main.

Qui n’a pas été séduit par la puissance financière de Patrice Motsepe homme d'affaires sud-africain né après les indépendances. Issu d'une famille traditionnelle africaine d'un clan de la tribu Tswana Il commence à travailler jeune, pendant les vacances scolaires, dans la boutique de son père, ce qui ne l'empêche pas de prolonger des études en droit.

Le milliardaire, huitième fortune africaine avec 2,65 milliards de dollars, selon le magazine américain Forbes a souhaité donné la moitié de son patrimoine afin d'améliorer le quotidien et les conditions de vie des Sud-Africains pauvres, handicapés, chômeurs, les femmes, les jeunes et les ouvriers.
Mon admiration aussi pour Mike Adenuga du Nigeria qui hérite de la scierie familiale, à partir de laquelle il va créer un empire de 8?000 salariés réalisant plusieurs milliards de dollars de CA. Grâce à sa détermination.

A côté de cette génération, viennent une nouvelle vague d’affairistes qui sont pourtant issus de ces familles « mal civilisées »,
Sérigne Mboup du Groupe CCBM. Cet homme d’affaires est un « Ndongo daara » qui n’a pas été à l’école dite « française ». Sa formation professionnelle en matière de pratique entrepreneuriale et de gestion d’entreprise s’est exclusivement déroulée auprès de son père Bara Mboup qui fut un grand opérateur économique au sein de l’entreprise familiale qu’il a fondée depuis les années 1960.Avec un flair aigu des affaires, le Saloum-Saloum (ressortissants de la région de Kaolack, sa ville natale) en a fait un holding très diversifié. CCBM est aujourd’hui présent dans des activités aussi variées que la distribution de produits alimentaires, l’automobile, l’immobilier, les centres commerciaux, l’électroménager, le transport, la microfinance, l’agriculture.

Suffisant pour dire que le modèle de famille nombreuse que vous méprisez vous les « civilisés » ont produit des modèles d’hommes de type nouveau basé non sur les restrictions aux dépenses ou charges familiales mais sur une culture propre à notre terre depuis les temps où l’Afrique régnait en main de maitre dans le Monde. Evidement la Nubie antique, l’Egypte pharaonique négroïde et j’en passe.

Question ? Que pensez-vous de cette Chine, nation surpeuplée ?
En 2014, la population de la Chine a augmenté de 7,1 millions de personnes en 2014 (+5,21% par rapport à 2013) pour atteindre 1.367.820 habitants.
Contrairement à ce que tout le monde pense, la politique de l’enfant unique qui fut instaurée a entraîné le vieillissement de la population et un déséquilibre entre les sexes dû aux avortements sélectifs de filles. Les autorités ont décidé d'assouplir leur politique de l'enfant unique pour rajeunir la population chinoise.
Enfin cher Macron, l’Afrique ne souhaite pas bénéficier de votre Plan Marshall pour sortir comme vous le souhaitez sa population du sous-développement. Elle sera inéluctablement au rendez-vous des grands de ce monde parceque le Monde a besoin de sa jeunesse, de sa chaleur, de sa main d’œuvre bon marché pour se donner un nouveau souffle.

Assane Niang
Journaliste, Conseiller en communication
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Last modified onvendredi, 15 décembre 2017 17:34