Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Dr Kodjo mort pour la France...

Le crash de l’appareil d’Ethiopian Airlines a emporté un brillant « cerveau » africain. La mort du jeune togolais, Docteur Glato Kodjo dans cet accident d’avion qui a coûté la vie à 157 passagers, révèle le potentiel africain en matière des ressources humaines. Une telle compétence convoitée  par l’Europe et laissée en rade par l'Afrique. En effet, l’attaché temporaire d'enseignement et de recherches (Ater) à la faculté des sciences de l’Université de Lomé, à défaut d’avoir un recrutement, était obligé de prendre les airs pour découvrir d’autres cieux. Il venait d’intégrer une équipe de recherche en France, il y a juste un mois et demi. 

Le biotechnologiste et physiologiste végétal était à Montpellier depuis deux semaines pour pour effectuer une mission expérimentale au Kenya. « Je l’ai connu l'an dernier lorsqu'ils élaboraient les stratégies pour réclamer leur intégration comme professeur à l'Université de Lomé. Je les avais introduits dans le monde des médias. Au final le président du l'Université de Lomé Dodzi Kokoroko n'a intégré qu'une partie et en laissant 9 sur les carreaux. Avec sa mort, il reste 8 Ater » nous confie un de ses collègues. « Il était un grand bosseur et un passionné de la recherche » poursuit Francisco Napo Koura.

Le continent noir perd ainsi un chercheur et Spécialiste de la biotechnologie qui aurait dû réaliser des applications industrielles pour le développement de l’agriculture en Afrique.

 Suite à la disparition brutale du jeune prodige, le Président togolais Faure Gnassimbé a exprimé ses émotions à travers un communiqué. « En ces moments de dures épreuves, j’exprime au nom du peuple togolais, et en mon nom propre une totale solidarité et compassion aux familles éplorées et au peuple éthiopien. A la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, fierté du transport aérien africain, j’apporte tout mon soutien en ces moments douloureux. Puisse la famille de notre compatriote, Dr. Glato Kodjo, qui a perdu la vie dans ce tragique accident, trouver ici l'expression du soutien de la nation togolaise toute entière.», écrit le chef d’Etat africain.

Dr Glato Kodjo, 43 ans, a soutenu sa thèse sur le thème de la diversité agro génétique et les pratiques paysannes associées à la culture de patate douce, en janvier 2016 à l'Université de Lomé. Il était marié et père de deux enfants.

Ibrahima Benjamin DIAGNE

La journée du Président de la République entre camp Dial-Diop et l'hopital Principal

Le Président de la République, S. E. M. Macky Sall, a pris part en début d’après-midi, à la levée de corps des militaires membres de l’équipage de l’appareil MI 17.  La cérémonie s’est déroulée à l’Etat-major des forces armées en présence des familles des disparus, des autorités militaires et gouvernementales.

Le Chef de l’Etat a salué la mémoire du Colonel El Hadj Mamadou Touré, du capitaine Emmanuel Sarr et de l’adjudant-chef Thiendella Fall.

Il a présenté ses condoléances renouvelées à leur famille, aux forces armées du Sénégal, en son nom et au nom de toute la Nation. 

Le Président s’est ensuite rendu à l’Hôpital Principal pour une visite aux malades hospitalisés suite à l’accident de l’hélicoptère survenu le 14 mars 2018 à Missirah.

L'arbre sacré de Missirah est âgé de 900 ans

Découvrons la plus grande attraction de Missirah (ToubaCouta) en scrutant avec etonnement cet arbre mythique âgé de 900 ans. Ce fromager millinaire et sacré est le plus arbre du Sénégal. Il prend tanôt des formes humaines tantot animales. Il se situe à 1 kilométre de la mare aux crocodiles, le "Mbarao colon" où les populations font le "bawonane", histoire de provoquer la pluie en cas de secheresse.

Ousmane Sané

Subscribe to this RSS feed