Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Le Sénégal rêvé par Macky SALL en 2035...

« Une Casamance insécure, enclavée et sans espoir», ce triste tableau de la partie Sud du Sénégal n’est plus qu’un mauvais souvenir depuis 2012 selon le Présidentt Macky Sall. Pour le candidat de Benno Book Yakar, aujourd’hui, les régions de Kolda, Ziguinchor et Sédhiou respirent la sérénité.

En meeting ce samedi soir à Kolda, le Président Sall, accueilli dans une ferveur populaire au stade municipal, s’est réjoui que le Fouladou  lui a montré sa satisfaction dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent. La mobilisation et l’engouement suscité auprès des citoyens pour le Benno bien apprécié par l'Etat major politique de BBY.  "Cela se justifie aisément d’ailleurs. Car il y a sept ans, il n’y avait pas de RN6 entièrement reconstruite. Il n’y avait pas non plus de pont sur le fleuve Gambie, encore moins de pistes de production pour desservir et connecter les territoires. Il y a sept ans, il n’y avait pas de forages en nombre important, de Bloc Scientifique ni d’accroissement de la production rizicole" soutient la mouvance présidentielle.

Sur ce chapitre, selon l'équipe de campagne de Macky Sall, le concours de la SODAGRI a permis de faire passer les récoltes de 10 000 tonnes en 2012 à 300 000 tonnes en 2018. Le nombre de tracteurs dans la région évalué à 10 unités à l’avènement du Président Macky est aujourd’hui de 45 tracteurs sur toute l’étendue du territoire départemental. Tandis que les semences certifiées sont passés de 67 000 tonnes importées au moment de la chute du PDS à 200 000 tonnes aujourd’hui. Dans la quête de mieux être pour les Koldois, la DER a, elle aussi, joué pleinement sa partition. Pour répondre aux besoins en financement des jeunes et des femmes du Fouladou, elle leur a alloué 1,1milliards de francs FCfa dont 780 millions déjà décaissés et remis aux bénéficiaires. 

C’est ce qui fait dire au candidat de Benno Book Yakar qui se dit convaincu de sa victoire au soir du 24 Février: « l’énergie de travailler davantage à la tête de l’Etat, pour qu’en 2035, le Sénégal devienne la lumière en Afrique».

Le chef de l’Etat a, en outre, signifié à l’assistance que « grâce aux actions diplomatiques avec nos voisins dont la Gambie, les Casamançais voyagent maintenant jour et nuit en toute sécurité»

Media

Last modified ondimanche, 10 février 2019 14:43