Log in
Mondial 2018

Mondial 2018 (10)

France-Croatie: le coeur d'Elhadji Diouf bat pour M'bappé?

Le 12éme Gaindé supporte les coqs

Dans cette finale inédite France-Croatie, le cœur des sénégalais, bat particulièrement pour les hommes de Deschamps. Le 12éme Gaindé, « force one » du sport sénégalais entend soutenir intégralement la France qui dispute sa finale contre la Croatie le 15 juillet « un jour particulier qui a fait le bonheur de toute la nation française » souligne ainsi le diplomate.

En effet, lors de la fête nationale de la France à la résidence de l'ambassadeur de France, Jeudi dernier, le 12éme Gaindé hautement apprécié par son excellence Christophe Bigot suite à sa capacité de mobilisation en Russie, va faire une démonstration de force en faveur des coqs gaulois.

L'ambassadeur qui rêvait d'un remake France / Sénégal en leur faveur, a été fortement impressionné par l'esprit collectif et la combativité des hommes de Aliou Cissé. Il invite les supporters et amateurs à venir regarder le match sur écran géant au théâtre de verdure de l'Institut Français. «  Je sais que l'équipe de France a beaucoup de supporters ici et que beaucoup de nos amis sénégalais seront à nos côtés. « Dem ba Diekh » souligne Christophe Bigot. Et l’ambassadeur de poursuivre « depuis Mardi beaucoup d'entre vous m'ont beaucoup félicité et cela m'a beaucoup touché. Ne nous sommes pas ensemble ? NIO FAR ! » dit-il.

El hadji Diouf a M'Bappé à l'oeil

Ce dimanche, le théâtre de verdure transformé en temple de sports pour la circonstance va accueillir les membres de l’Ambassade de France, les supporters français résidents à Dakar et le 12 éme Gaindé en compagnie du lion El hadj Diouf. Le double ballon d'or africain très sévére à l'époque à l'encontre de Mbappé  supporte la bande à Lloris et surveille bien le jeu du numéro 10 français. "Mbappé, à chaque fois qu'on attend quelque chose de lui, il vient au satde avec son lit" avait dit Diouf le 27 juin sur Canal + dans l'équipe après France-Pérou. Le jeune coq français ne s'est pas endormi depuis lors, il se dit plus obnubilé par la coupe du Monde que le ballon d'or. Diouf a-t-il finalement capitulé face à ce reveil brutal de M'bappé? Il le dira devant son Ambassadeur au soir de la finale France-Croatie...

Mamadou.I.S.Niang (Planète24.sn)

Tout sur la vie de l’arbitre sénégalais Malang Diedhiou

De Maître ès sciences juridiques à Maître du jeu, le Sénégalais Malang Diedhiou est aussi un ancien libéro qui maîtrise bien son art. Le 4 éme juge de la petite finale de la coupe du Monde Belgique-Angleterre est connu comme Officier supérieur des Douanes. Ainsi, l’ancien chef de bureau de la sécurité et de la coordination de la lutte contre la fraude, a plusieurs cordes sur son arc. Il est le seul arbitre africain retenu  dans le groupe qui va participer à la clôture de  la coupe du Monde. Actuellement chef du bureau des Douanes de la zone franche industrielle,Malang se distingue notamment par ses connaissances en droit.

L’avocat devenu lieutenant-colonel des Doaunes, a profité de son passage au barreau pour apprendre à interpréter les lois et règlements. Un passage dans les arcannes du Temple du Thémis qui lui permet aujourd'hui de pratiquer subtilement le verbe du sifflet au sommet de la pyramide du football. Un chemin jamais arpenté par un Africain du Sahel, un cursus jamais égalé. Il a jeté très tôt son dévolu sur l'arbitrage. Un choix qui lui vaut tous les honneurs du moment. Avec la discipline et la rigueur intégrale de sa profession actuelle, le sortant de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) va à la croisade des anti-jeux comme le gabelou traque les fraudeurs.

Malang Diedhiou, l’avocat

Douanier de son état, Malang Diedhiou est un jeune sénégalais né à Badiana dans l'arrondissement de Diouloulou dans le Bignona. A 45 ans révolus, cet athlète longiligne originaire de la Casamance.

L'école élémentaire du village guide ses premiers pas. Il termine son cycle secondaire au lycée Aoun Sané de Bignona en 1995. Le Baccalauréat en poche, Malang Diedhiou a perdu très tôt son père Ansou Diedhiou. A 18 ans, il se débrouille seul et quitte son terroir pour l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar. C'est à la faculté de droit qu'il décroche sa maîtrise en 1999. Il passe avec succès son concours d'entrée au barreau. La nouvelle robe noire obtient son certificat d'aptitude à la profession d'avocat (Capa) à la suite d'un stage concluant de 1999 à 2002.

Malang ne portera pas longtemps la toge, mais il supportera bien les galons de l'administration douanière. Son entrée à l'ENA, un an plus tard, sera déterminant pour la suite à donner à sa carrière.

Du prétoire à la répression

Fraîchement sorti de l'ENA en 2005, le tout nouvel inspecteur des Douanes s'applique comme vérificateur pendant quatre ans et demi. Il va vite gravir les échelons… Il effectue des stages sur la recherche et le dédouanement des véhicules à la Rochelle en France et aux Etats Unis. Il sera dès son retour nommé chef du groupement polyvalent de recherche et de répression de la fraude en 2009.

Avec sa bonne étoile, il passe à la tête du tout nouveau bureau de la sécurité et de la coordination de la lutte contre la fraude la même année.

L'ancien chef de subdivision martime et chef de la sudivision du Port a pu obtenir un congé pour partir officier en Russie. Après cette expédition, Malang va arrêter l'arbitrage pour se consacrer à sa carrière.

Comment Malang est-il devenu arbitre

Pensionnaire de l'école de football des HLM de Bignona, le jeune Malang va embrasser très tôt la carrière d'arbitre. Lycéen, il allie arbitrage et études. Bien ancré dans la peau des hommes en noir, il s'inscrit à la sous-commission Régionale d'Arbitrage de Bignona.

Il va momentanément mettre un terme à sa carrière d'arbitre pour se consacrer exclusivement à ses études. Après son bac, il reprend son sifflet une fois à Dakar. Faute de place d'élève arbitre à la sous Cra de Pikine, il se réinscrit à la CRA de Dakar en 2002. Un bonheur ne vient seul, il réussit au concours de barreau. Ainsi, sur le prétoire, il est en robe noire, sur la pelouse il arbore son maillot noir. Il se consacre à nouveau à sa passion, et retrouve du reste ses premiers amours. Aidé par la pression du monde navetane (championnat populaire), il s'affirme. Il va réussir les tests et passer le grade d'arbitre fédéral. Ce qui donne un coup de fouet virevoltant à sa jeune carrière d'arbitre. Il réussit également le concours de l'Ena. C'est difficilement qu'il allie la passion d'arbitre et le métier douanier.

Il passe le plus clair de son temps au bureau. C'est à sa descente qu'il passe dans la vie de tous les jours au stade pour une séance d'entraînement d'une heure trente minutes avec son préparateur Physique.

Avec la compréhension sage-femme d'état de formation que le lieutenant-colonel des douanes sénégalaises Malang Diedhiou s'exprime régulièrement sans pression psychologique dans les aires de jeu.

Mamadou I.S NIANG (Planète24.sn)

Classement: Le Sénégal devance les champions du Monde...

Auteur d'une victoire, d'un nul et d'une défaite, le Sénégal est ainsi récompensé. Les lions d’Alioune Cissé viennent tout juste derrière l'Argentine de Jorge Sampaoli 17° au classement des 32 équipes en compétion au Mondial 2018. La première nation Africaine devant même la détentrice de la coupe du monde, l'Allemagne de Joachim Löw, reléguée à la 22° place. Le sénégal fait mieux que tous les grands d'Afrique Nigeria de Gernot Rohr ( 21°), la Tunisie de Nabil Maâloul ( 24° ), le Maroc d’Hervé Renard ( 27° ) et l'Egypte de Christian Gross ( 31° ).

La prestation vaut au sénégal une reconnaissance de ses pairs, une rentrée d'argent importante pour le renforcement du secteur mais également pour la vitalité nationale de cette discipline et la politique infrastructurelle tout comme la formation de ses acteurs et cadres. Eliminés au premier tour, la participation sénégalaise a été plus qu’honorable. La qualité de la prestation des lions a attiré les regards sur ce petit poucet qui a fini d'impressionner son monde. Ce qui place du reste de par son rendement au-devant de grandes nations du foot.

Le sénégal a surpris plus d'un de par la prestation de ses joueurs. Jugé le plus productif des Africains à ce stade de la compétition, le sénégal a réalisé une participation satisfaisante malgré l'élimination précoce. Elle est honorable pour avoir laissé sur la faim plusieurs observateurs.

Le jeu magnifique, athlétique, musclé et densifié au milieu avait permis aux observateurs de nourrir de larges espoirs.

Christian Ronaldo découvre ainsi une merveilleuse équipe du Sénégal en déclarant : “j’ignore s’ils avaient les joueurs capables de rivaliser avec les grandes équipes dans cette coupe du monde. Cela a semblé compliqué pour les lions, car ils n’ont pas réussi à sortir de leur groupe. En revanche, j’ai l’impression qu’ils ont une belle équipe avec le Nigeria. Ils ont des joueurs capables de faire la différence individuellement. Mais pour construire une équipe, il faut du temps…”

Le coach Aliou Cissé croit encore à cette belle formation et n’entend pas lâcher l’équipe qui selon li « a montré de très belles choses, dans le jeu et dans l’état d’esprit. On a montré que l’on était capable de rivaliser avec n’importe quelle équipe. Mais cela ne suffit pas. Ces matches, il faut les gagner, désormais, si l’on veut devenir une très grande équipe ».

Le président de la république en conseil des ministres s’est d’ailleurs félicité de l’issue de cette compétition en qualifie « d’honorable la participation des lions. «  J'encourage les lions de leur participation honorable au vue de leur engagement, de leur détermination avec brio dans les phases éliminatoires de la coupe du monde ... »

La participation n'a pas été vaine. Elle a été fructueuse au vue des impacts .Porte étendard du pats le foot a hissé le drapeau haut. Tous les secteurs culturels, touristiques entre autre vont déclencher et générer des retombées pour le pays.

Même si tous ne sont pas unanimes. Il y a ceux qui pensent que le sénégal a sombré et n'a pas fait une participation honorable et qui jugent que le sénégal a lamentablement échoué. C'est le cas du président de la section foot de l'ASC Raam Daan Kama Thiam qui pense qu’il faut remanier le staff avant la prochaine CAN.

Mamadou.I.S.Niang (Planète24.sn)

Macky SALL aux lions " vous avez perdu une bataille, les armes à la main..."

Mes chers Lions


La loi du sport a ainsi mis fin à votre belle aventure durant cette compétition mondiale. Sur le terrain, vous avez fait preuve d’engagement physique incontestable, d’un mental de gagnant et d’un talent unanimement salué.

Au nom de tout le peuple sénégalais, je vous félicite très vivement. C’est le lieu de saluer votre sélectionneur, notre compatriote Aliou Cissé dont la tenue, durant cette partie du Mondial, a été exemplaire. Je salue également tous les membres de la Fédération, du staff technique ainsi que les vaillants 12e Gainde et Allez Casa.

Vous avez certes perdu une bataille, les armes à la main. Mais l’avenir de cette belle équipe nous comble d’espoir et nous conforte que le foot-ball sénégalais est sur une trajectoire d’excellence et un élan de victoire. 

Au moment où vous devez quitter la Russie, je vous réaffirme mon soutien indéfectible ainsi que celui de tout notre peuple.

Macky  Sall

Le « Tweet » de @macky_sall qui fait le buzz... Derrière ce faux clic, un vrai clip !

« Il est temps de mettre des sanctions aux artistes qui ont composé des sons à nos lions. Vous portez trop la poisse comme @lafouine78… En tout cas qu’aucun d’entre vous ne fassent une chanson pour moi pendant les élections. Vous êtes avertis ». Un tweet aussi polémiste et défaitiste ne pouvait émaner de la Présidence. Ce que le Pôle de communication du Palais a fait savoir  dans un communiqué parcouru par planète24.sn. Le document précise qu’il s’agit « d’une fake news et qu’un tel contenu n’a jamais été publié dans aucun des comptes de la Présidence ».

Qui doit être derrière ce faux tweet du Président @macky_sall  qui a taggué un vrai compte du rappeur franco-sénégalais @lafouine78 ? A qui profite ce message parodique ? Dans cet instant de sursaut national, un artiste sénégalais, encore moins un politicien de ce pays ne pouvait créer de telle confusion. Derrière ce clic, un clip se positionne ! Il s’agit de celui de @lafouine de son vrai nom Laouni Mouhid, un rappeur de 37 ans. Dans son compte twitter, l’artiste franco-maocain ne s’arrête de promouvoir son nouveau clip « Mohamed Salah » qui a déjà atteint plus de 4 millions de vues sur youtube.

Le fan du joueur de Liverpool et l’international égyptien, Mohamed Salah cartonne depuis la veille du Mondial. Quand l’attaquant des pharaons s’est malheureusement blessé en finale de la Ligue des Champions, c’est La Fouine lui-même, qui à travers un snap, fait une blague de ce genre « ma chanson a porté la poisse à Salah ». Il devient alors la risée de la toile et attaqué par son rival de tous les temps Booba. A la sortie de son fameux clip sur le ballon d’or africain, le rappeur franco-sénégalais avait posté deux photos-montages de La Fouine. Le rappeur français d'origine sénégalaise s'est en pris à l'’auteur de Drôle de parcours en publiant une image montrant le corps d’un nain et l’autre en transformant son rival en Mohamed Salah avec le maillot de Liverpool. En effet, avec le développement des réseaux sociaux, les clashes des rappeurs français sont transposés sur la toile.

Planete24.sn

Sénégal-Japon: comment les lions vont marquer des buts et freiner Honda

Pour affronter les « samouraïs bleus » et freiner Honda,  le coach Aliou Cissé qui avait misé sur le milieu défensif Alfred Ndiaye, titularisé à la place du capitaine Cheikhou Kouyaté,  ne ferait pas un changement majeur dans l'équipe. Mieux, il pourrait  reconduire le même onze de départ. En effet, il avait privilégié le duo Ndiaye et Gana Gueye qui a donné des effets positifs. "Sa lecture de jeu et sa capacité à récupérer les ballon sont des atouts majeurs pour ce poste. Idrissa me facilite le travail. On communique beaucoup sur le terrain", soutient Ndiaye. Cette union sacrée des lions est une grande pour le Sénégal qui séduit le monde par son collectif.

Face à cette ossature certaine, les japonais n’ont pas encore trouvé de failles pour défaire les lions. Honda, la star des samouraïs bleus soutient dans l’Equipe que : « les joueurs africains sont forts physiquement, et depuis un certain temps, ils ont également de la discipline. Ils ont donc de moins en moins de faiblesses mais on va en trouver quelques-unes.»

L'ambiance dans la taniére

A la veille du match face au Japon, à Ekaterinbourg, une ambiance bonne enfant règne dans la tanière. "On a la chance d’avoir un collectif où les 23 joueurs, s’entendent vraiment bien, même avec le staff. On arrive à rigoler. Il y a une ambiance saine, pas de jalousie. Je considère, toutes les personnes ici sont comme mes frères", se réjouit Mbaye Niang.

L’attaquant sénégalais, en se prononçant sur son but décisif face à la Pologne, ne pouvait cacher son africanité. "Les danses ? Franchement, il n’y a pas de préparation. Quand j’ai marqué, j’ai juste vu dans le regard de Salif Sané et d’Idrissa Gana Guèye, qu’il fallait qu’on fasse un truc. C’est dans notre ADN africain, je pense que c’est Roger Milla, dans les années 1990, qui a lancé cette mode, depuis on suit la tendance", confie Niang aux bloggeurs de la Fifa.

Les lions comptent ainsi célébrer de nouvelles victoires pour suivre les traces de la génération de 2002. La bande à Sadio Mané est réputée solidaire et disciplinée, comme en témoigne son jeu collectif.

Le Japon et le Sénégal sont les leaders de la poule H, le vainqueur de cette rencontre décisive se retrouvera 8 éme de finale avant même la 3 éme journée.

Planète24.sn 

Sénégal-Pologne: découvrez la 3 éme mi-temps...

Le 12 éme Gaindé et « Allez Casa », en protecteurs de l'environnement ont bien joué leur partition du Mondial Russe avec leur « joli score » dans les gradins. Après avoir poussé les lions à la victoire, ils ont prolongé le match en dégageant toutes les ordures trouvées dans les tribunes du Stade du Spartak. Ce geste citoyen des sénégalais est salué par BFM TV qui révèle que les supporters « sont restés de longues minutes dans les stades à la fin des rencontres afin de nettoyer leur parcage ». Leur victoire est aussi éclatante que celle des lions sur la pelouse comme en témoigne l’ancien international camerounais. Etoo note dans son instagram : « Après le match remporté par leur équipe nationale face à la Pologne en Coupe du monde, les supporters sénégalais nettoient la partie des gradins qu'ils avaient occupée. Un bel exemple de civisme...Merci au peuple sénégalais ». Bravo chers supporters, tactiquement et techniquement disciplinés...

Planète24.sn

La finale que le Président Sall ne va pas manquer

Du foot au forum en passant un sommet africain, le Chef de l’Etat étend ses tentacules diplomatiques par trois grandes occasions mondiales. Ainsi, le Président Macky Sall « joue son Mondial » entre Moscou, Assilah et Nouackchott et assiste à une vraie finale.

Le Président Sall a quitté Dakar ce Dimanche, selon un communiqué du pôle de communication du Palais, pour assister au premier match des lions au Mondial Russe. Il assiste plutôt à une finale si l’on tient compte de son discours galvaniseur lors de la remise du drapeau aux lions. « Prenez chaque match comme une finale. Donnez-vous sans compter, triomphez sur les entraves, repoussez les limites du possible, ayez faim de victoire, de gloire et de mérite en allant jusqu’au bout de votre rêve ». Ainsi parlait le Président sur un ton guerrier bouclé par un slogan « jusqu’au boutiste » (Dem ba Diékh). En effet, cette « finale n’est pas à perdre » devant le monde entier qui va découvrir le nouveau visage du Sénégalais après l’épopée de 2002. Dans cette compétition mondiale considérée, après les jeux olympiques, comme le 2ème événement sportif au monde à être le plus télédiffusé, avec une audience cumulée de plus de 25 millions de téléspectateurs, si un succès des lions n’est pas réalisé, une promotion de la destination Sénégal est visée. « Au cours de son séjour, le Président Macky Sall assistera au premier match de l'équipe nationale de football le 19 juin 2018 à Moscou. Il aura également un entretien bilatéral avec son homologue russe, le Président Vladimir Poutine » confirme le communiqué parcouru par planète24.sn.

Assilah, l’autre finale à jouer

Après cette « finale » de Moscou, la caravane diplomatique présidentielle fera escale au Maroc où le Chef de l’Etat prendra part, le 29 juin, au forum international d'Assilah. Symbole d’intégration et des rencontres des civilisations mondiales, Assilah est une remarquable ville culturelle réputée pour son brassage culturel. Comme à la coupe du Monde, toutes les cultures des vielles nations sont représentées dans cette ville d’Assilah qui a ébloui romains, portugais, espagnols, africains, omeyades... Dans cette ville chérifienne, on trouve l’un des plus beaux monuments historiques, en l’occurrence Al Masjid Al Akbar (la grande mosquée), construite sur les vestiges d’une ancienne église. A l’occasion de ce forum d’Assilah, le Président présentera une communication sur l'intégration africaine.

Le Président Sall bouclera son périple diplomatique en Mauritanie. Il participera au traditionnel Sommet de l'Union Africaine les 1er et 2 juillet à Nouakchott. 

Moustapha FALL (Planète24.sn)

 

Comment les poulains d’Aliou Cissé vont fêter leurs buts et leurs victoires

Les lions se sont prêtés « aux jeux de flash » de la FIFA qui a reproduit des portraits magnifiques des protégés d’Aliou Cissé, repris ici par www.planete24.sn. En dehors des pelouses, Moussa Sow, Sadio Mané, Mbay Niang, Mame Biram Diouf, Moussa Wague, Cheikhou Kouyate, Lamine Gassama, Ismaila Sarr Alfred Ndiaye nous montrent déjà, comment ils vont fêter leurs buts et leurs victoires pendant au Mondial de la Russie 2018. Joli casting!

Planete24.sn

Russie 2018 : le surprenant engagement des supporters du 12 éme Gaindé

Plus de 200 supporters mobilisés autour du « 12 éme Gaindé » ont fait le déplacement pour Moscou. Le groupe dirigé par Issa Laye Diop a soumis tous ses membres à un code de bonne conduite, en plus celui du code de gouvernement imposé à ces supporters représentant les 15 millions sénégalais qui poussent les lions devant leur petit écran. En effet, cette charte exige le retour immédiat des supporters après leur mission. Selon nos sources, c’est pour éviter les cas d’évasions souvent remarquées dans telles occasions que cette clause est faite. Les supporters montrant un patriotisme béat, s'engagent tous à  respecter toutes les dispositions contenues dans ce code.

Par ailleurs, les caravaniers sont  appelés à promouvoir la « destination Sénégal ». «  Cette promotion ne se fera sans cette couche dynamique des ambassadeurs du sport que sont les supporters du 12 eme Gainde » réagit Léopold Zalé.

Le vice-président du 12éme Guindé regrette le manque de sponsors suffisants pour convoyer des milliers de fans de l’équipe nationale « comme les 3000 supporters de la Colombie tous accompagnés par les sponsors nationaux ». Selon le Président du 12 Gainde, Seydi Issa Laye Diop les couleurs nationales et le slogan ’l’impossible n’est pas le Sénégal ‘’ vont survoler tous les des stades de la Russie du 14 Juin au 15Juillet. Et Diop de promettre des spectacles inédits le Mardi prochain pour Sénégal-Pologne.

Collé BAYO

Subscribe to this RSS feed