Log in

5 millions de personnes perdent la vie par traumatisme

Les traumatismes  représentent aujourd’hui un véritable problème pour nos états face à la  question de sante publique. A ce jour, selon l'OMS, elles sont responsable de 5 millions de décès à travers le monde soit 9% de la mortalité mondiale et représente 20 a 30 millions de blesses. Et si rien n'est fait elle représentera le 5 eme rang de  cause décès en 2030. 

En effet ces traumatismes  viennent des conséquences néfastes des accidents de la circulation pour la plus part  des cas. Elles entrainent une intensité  des activités chirurgicales, traumatologiques  de 1650 interventions  par an dont 900 pour les lésions traumatiques.

Ainsi pour le Sénégal, les traumatismes sont les premières demandes de consultations aux urgences  avec une fréquence de 45 passages en moyenne par jour. 17 milles cas d'accidents de circulation sont enregistrés par an.

Face à cette problématique, l'Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal, ANSTS s'est penché sur la question ce 29 Mars dans le cadre de ses séances académiques mensuelles. 

De l’avis du Professeur Mouhamadou Habib Sy, chef de service d'Orthopédie -traumatologiques de l'hôpital General de grand Yoff, il faut une priorité des orientations et décisions politiques face à la problématique des traumatismes. 

Une meilleure prise en charge transversale est obligatoire  précise-t-il, car la problématique n'est pas que seulement d'ordre sanitaires, elle est éducative, économique, sanitaire.

Aminata BAYO

Last modified onvendredi, 29 mars 2019 19:33