Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Ces candidats à la présidentielle ont perdu plus de 30 millions, mais…

La campagne électorale épuise et ruine les candidats. Cette course vers le Palais Présidentiel est époustouflante et étouffante... A la ligne d'arrivée de ce marathon, on risque toujours d'y laisser des plumes et même du fric. Issa Sall et Madické Niang ont tout y laissé... De l'humour, des couleurs et des douleurs. A l'annonce des résultats ce jeudi, par la commission nationale de recensement des votes, le dernier et l'avant dernier de ce marathon ont dit  certainement "Ouf!".  Ils ont perdu 30 millions chacun, après avoir atteint moins de 5 % des suffrages. Le candidat de la coalition Pur100 avec son  4,07%, il ne lui restait que 0,93% pour être remboursé tandis que l’initiateur du programme « Jam ak Xéweul » en obtenant 1,48 %, ne rassure pas finalement son "compte". Dommage, ils ne seront pas remboursés si ces résultats sont confirmés par le conseil constitutionnel. 

Ainsi, la campagne de ces deux hommes a été aussi dispendieuse, car ils ont eu l’audace de parcourir au moins 40 départements en 21 jours. Ces deux députés à l’Assemblée Nationale ont pu mettre beaucoup de moyens pour alimenter en carburant leur sempiternel cortège de véhicules en plus des frais que génèrent leurs meetings respectifs.

En effet, la notoriété a un prix…Ces candidats ne sont pas si malheureux. Madické "le démolisseur"  aura le temps de reconstruire son capital financier. Issa va garder son « sourire éclatant » malgré ses 30 millions en l'air. A l’image des autres protagonistes, ils ont bénéficié officiellement 147 minutes d’antenne à la chaîne publique Rts, une grande publicité dans les médias privés, un positionnement sur l’international et 8 millions de bulletins avec leur effigie.

En somme, cette élection présidentielle a coûté au moins aux contribuables sénégalais 14 milliards de FCFA. La contribution des candidats est estimée à 150 millions, soit 30 millions versés par chaque candidat à la présidence. Cependant les autres candidats se verront remboursés leur caution après avoir eux aussi bénéficié de pareils avantages.

Le Président de la Cour d’Appel de Dakar et Président de la Commission nationale de recensement des votes (CNRV) Demba Kandji donne Macky Sall vainqueur de l’élection présidentielle avec 58,27 % des suffrages exprimés. Le Président « restant » comme disait Moustapha Diakhaté, a pris de petits congés après cette campagne « coûteuse ». Idrissa Seck, l’auditeur consultant, deuxième de la course (20,50 %.) va économiser à coup sûr son énergie pour ne pas trop dépenser encore. Avec son neveu, l’expert fiscal Ousmane Sonko, troisième (15,67%, ), ils feront leur petit bilan financier d’après campagne. Pour l’heure, ils rejettent ces résultats et commencent déjà l’échauffement pour s’attaquer au 2 éme tour de piste…les élections locales en attendant le 3 éme tour: l’élection législative. A vos marques, le marathon continue…

I.B.DIAGNE

 

Last modified onvendredi, 01 mars 2019 14:35