Log in

Réseaux sociaux: les contenus à caractère terroriste et violent examinés à l’Elysée

  • Published in Faits

La France et la Nouvelle Zélande câblent les compagnies du secteur privé actives dans les réseaux sociaux pour lutter contre les contenus en ligne à caractère terroriste ou relevant de l’extrémisme violent. Le Président Macky Sall est invité par  Emmanuel Macron, Président de la République Française et Jacinda Ardern, Premier Ministre de la Nouvelle-Zélande, pour participer le 15 mai à L’Elysée, à cette réunion internationale de haut niveau.

 

Des responsables des grands groupes comme Amazon, Apple, Dailymotion, Facebook, Google, Microsoft, Mozilla Foundation, Snap, Twitter et You Tube vont aborder le sujet avec les autorités du Sénégal,  de l’Union Européenne d’Allemagne, d’Australie, du Canada, de la Grande Bretagne, d’Indonésie, d’Irlande, du Japon, de la Jordanie et de la Norvège.

Selon le pôle de communication de la Présidence du Sénégal, cette réunion est initiée à la suite des attaques terroristes mortelles de Christchurch du 15 mars 2019 contre la communauté musulmane néo-zélandaise. « Elle vise à sensibiliser le grand public et à mobiliser les pouvoirs publics et les grandes compagnies du secteur privé actives dans les réseaux sociaux, contre toutes les formes d’idéologies extrémistes et violentes » poursuit la même source.

Les parties prenantes, à l’issue de cette rencontre, devront adopter un appel à l’action de Christchurch pour éradiquer le contenu terroriste et extrémiste en ligne. Au cours de son séjour, indique le communiqué de la Présidence, « le Chef de l’Etat prendra également part au Sommet Tech for Good,auSalon Vivatech et à la biennale d’architecture de Versailles ».

Planète24.sn

Last modified onmardi, 14 mai 2019 10:01