Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Le Président Macky SALL compte sur ces deux hommes ...

  • Published in Faits

« Chaque voix qui s’est exprimée mérite d’être entendue et respectée parce qu’elle elle porte le souffle de la liberté qui fait vivre la démocratie », a reconnu ce Mardi, le Président élu Macky Sall qui s'est adressé au peuple aussitôt après la confirmation de sa réélection par le Conseil constitutionnel.  Dans cette adresse à la nation à l’allure d’un triomphe modeste, l'élu du 24 Février soutient « qu’il n y a plus d’électeurs ou de camps marqués par des couleurs ou démarqués pour des lignes partisanes ». Il désigne « un seul camp, celui du Sénégal » en saluant la flamme patriotique qui fait de ce pays une nation indivisible.

Le Chef de l’Etat, après avoir salué tous les autres candidats, appelle au dialogue en comptant sur le liberal Abdoulaye Wade et le socialiste Abdou Diouf. Ses précedesseurs à la Magistrature suprême sont appelés à apporter leurs contributions pour un « dialogue ouvert et sincère » à toutes les forces vives, les sociétés civiles et politiques.  

« Je tends la main à toutes et à tous, pour un dialogue républicain » insiste le Chef de l’Etat qui a fait sa première prise de parole depuis le scrutin présidentiel du 24 Février 2019. Ce dialogue sera entamé au lendemain de sa prestation de serment prévue le 2 Avril. En effet, le début du deuxième mandat du Président SALL sera fait sous le sceau de l’unité nationale « pour réussir ensemble à relever le défi ». Il considère par ailleurs cette réélection comme « un nouveau contrat de confiance »,  qui lui permet de « redoubler d’efforts, de faire plus et mieux ».

Le Président est à l’écoute et au service du peuple pour poursuivre les chantiers entamés tout en reconnaissant « cette tâche grandiose, passionnante et ardue ». Après avoir remercié les services du Ministère de l’Intérieur et la CENA, e Président Sall termine son adresse en reconnaissant le travail professionnel de la presse et l’ensemble des acteurs du processus pour avoir permis un scrutin libre et transparent.

I.B.DIAGNE

Media

Last modified onmardi, 05 mars 2019 22:53