Log in

240 athlètes attendus à la course de relais farafégné-Dakar (organisateurs)

Au total 240 athlètes africains et européens répartis dans 20 équipes vont prendre part du 18 au 20 janvier à la première édition de la course de relais entre Farafégné en Gambie à Dakar au Sénégal, a appris l’APS jeudi du comité d’organisation.
 
"Pour cette édition de lancement, nous attendons 20 équipes composées chacune de dix coureurs, de deux coureurs en réserve et d’un officiel, donc au total, c’est 13 personnes par équipe", a indiqué le coordonnateur de ce projet sportif dénommé "projet course relais-marathon Banjul-Dakar", Cheikh Sarr.
 
Il s’entretenait avec des journalistes au terme d’une réunion préparatoire présidée par le préfet du département de Fatick, Ndèye Guénard Mbodj.
 
"Cette course de relais verra la participation d’équipes de coureurs de la Gambie, du Sénégal, de l’Italie, de la France, et des participants d’autres pays", a-t-il ajouté, signalant, que "l’inscription par équipe est fixée à 1 million de francs CFA".
 
"En retour, le comité d’organisation s’engage à prendre en charge l’hébergement, la restauration et le transport de toutes les délégations pendant ces trois ou quatre jours", va-t-il précisé, soulignant que cette manifestation est organisée en partenariat avec les fédérations gambienne et sénégalaise d’athlétisme.
 
Selon lui, l’organisation de cet événement du 18 au 20 janvier entre les deux pays, "est aussi une façon pour le comité d’organisation de participer à l’inauguration du pont de Farafégné" prévue le 21 janvier prochain en présence du président sénégalais Macky Sall et de son homologue gambien Adama Barrow.
 
"L’objectif principal de cet événement sportif qui va réunir les populations sénégalaise et gambiennes est de raffermir davantage les liens de parenté entre les deux peuples", a ajouté le coordonnateur.
 
 Il a souligné que les équipes participantes sont attendues à Dakar à la place de l’Obélisque, ultime étape de la course de relais où va se déterminer le tableau des vainqueurs de cette première édition.
 
"Après Dakar, nous allons retourner à bord de véhicules, vers le pont de Farafégné, où nous avions pris le départ, pour la remise des trophées aux vainqueurs par les président sénégalais et gambien, ", a-t-il encore indiqué.
 
Il estime que ce pont est "le symbole du désenclavement de la Casamance mais aussi de l’intégration", soulignant que le comité d’organisation a en outre prévu d’inclure un marathon à la course relais Farafégné-Dakar sur demande du ministre des Sports et maire de Fatick, Matar Bâ.
 
"Ce marathon prévu sur une distance d’un peu plus de 42 kilomètres, va partir de Kaolack à Fatick avec d’autres coureurs individuels, à la date du 19 janvier, coïncidant avec le deuxième jour de la course de relais", a-t-il indiqué, ajoutant que "l’inscription est à 20.000 francs par dossard".
 
APS