Banniereweb728x90 CIEA2019-01

Log in

Le Sénégalais Assane Diagne à la tête du premier bureau de RSF en Afrique Subsaharienne

L’ancien rédacteur en chef de l’Agence de presse sénégalaise Assane Diagne, fondateur de la version francophone du site Africa Check, a été nommé à la tête du premier bureau de Reporters sans frintières (RSF) en Afrique Subsaharienne, annonce l’ONG spécialisée dans la défense de la liberté de la presse.

"Nous sommes fiers d’accueillir Assane au sein de l’organisation déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Fort de sa riche expérience, Assane dispose de toute la légitimité et des qualités requises pour mener à bien le développement du premier bureau de RSF en Afrique subsaharienne. Il apporte un savoir-faire singulier dont profitera toute l’équipe de RSF à travers le monde."
 
Les missions du bureau de Dakar consistent notamment à plaider pour garantir et protéger la liberté de la presse, soutenir les acteurs locaux et promouvoir les priorités de l’organisation dans la région, explique RSF dans un communiqué. 
 
Il précise que le bureau de Dakar couvre douze pays d’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Cap Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo, Bénin). 
 
"Au sein de la direction des programmes, il complète l’activité du desk Afrique dirigé par Arnaud Froger au siège de RSF à Paris’’, signale le communiqué. 
 
Selon le communiqué, le bureau de Dakar est le premier ouvert par RSF en Afrique sub-saharienne. "Il s’intègre au dispositif de déconcentration de RSF qui compte désormais 13 bureaux régionaux et nationaux ainsi que des correspondants et représentants dans 130 pays’’, écrit l’ONG, qui dit ainsi consolider et poursuivre son développement. 
 
Diplômé du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de Dakar et de l’école de journalisme de l’université de Cardiff, Assane Diagne a été rédacteur en chef à l’Agence de presse sénégalaise avant de fonder à Dakar Africa Check, devenu le premier site de fact-checking d’Afrique francophone. Il en assurait la rédaction en chef depuis octobre 2015.
 
APS
Last modified onjeudi, 24 janvier 2019 16:58